favicon du site   LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : https://www.histoire-et-philatelie.fr



La France au jour le jour sous la Quatrième République  



Retour au sommaire de :

"La France au fil des jours, 1944-1981"  





ACCÈS AUX PAGES DU CHAPITRE
"La France au fil des jours, sous le septennat écourté de René Coty

  1956  





1956


1956 :
  L'envoi du contingent en Algérie prive l'économie de 200 000 producteurs jeunes et dynamiques, elle entraîne un accroissement de l'immigration maghrébine.





LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE JANVIER 1956

2 JANVIER 1956 :
Élections législatives.
Le vote par correspondance est autorisé et les envois de documents sont "recommandés d'office" en franchise.

Recommandé électoral
Enveloppe d'envoi de vote par correspondance recommandée d'office en franchise au départ de Sarrebrück 29/12/55.
On remarquera que bien que le service postal de la Sarre soit autonome, il accepte en franchise les plis pour "l'étranger".

recommandé électoral 12/55
Enveloppe d'envoi de vote par correspondance recommandée d'office en franchise au départ des SP 76267/ SP 50510, oblitération Poste aux Armées 29/12/55, arrivée Sens 31/12/55

Certaines enveloppes destinées à recevoir les bulletins de vote sont authentifiées par l'empreinte d'une machine à affranchir. On connaît en particulier la machine KRAG utilisée dans le département du Gard avec couronne double cercle «PREFECTURE / DU GARD // -2 JAN 1956» sans lignes entre les blocs dateurs.

OMEC législatives dans le Gard
Empreinte d'une machine à affranchir KRAG pour authentifier les enveloppes de vote (et éviter aussi les vols).





Marcoule

7 JANVIER 1956 :
Couplage au réseau de la première tranche (réacteur G1) de la Centrale Nucléaire de Marcoule située sur la commune de Bagnols - sur - Ceze. Les tranches suivantes seront couplées en 1959 et 1960.
La première tranche sera suivie de la mise en service de l'usine d'extraction du plutonium (UP1) en janvier 1958.
50ème anniversaire du timbre Marcoule


Un timbre de 20F, émis en 1959 en feuilles et en bloc-feuillet dentelé gommé avec le barrage de Foum el Gherza, Hassi Messaoud et le Palais du CNIT (tirage 20), célèbre cet événement (Y&T France N°1204).
Le courrier de la centrale reçoit une oblitération manuelle standard "30-BAGNOLS-SUR- CEZE / -GARD-" 26/6/82.

BF Marcoule

Une oblitération mécanique de Bagnols - sur - Cèze fera référence au "CENTRE ATOMIQUE". D'abord flamme à gauche, elle passera à droite vers 1971 et les vignobles seront ajoutés vers 1977 avec un graphisme plus dépouillé.

OMEC Marcoule Centre atomique
OMEC Bagnols sur Cèze  centre atomique
OMEC Marcoule et Vignobles flamme à droite

Une empreinte de machine à affranchir reprendra le même visuel mais avec plus de détails graphiques.

EMA Marcoule centre nucléaire




Guy Mollet


5 FÉVRIER 1956 :
Gouvernement Guy Mollet.
François Mitterrand est Garde des Sceaux et Pierre Mendès-France Ministre d'État.


Le 2 janvier 1956, le « Front Républicain » avait recueilli 29,2 % des suffrages exprimés.
Il obtint une majorité relative de 192 sièges sur 595 à l'Assemblée nationale.
Normalement, son leader naturel, Pierre Mendès-France, aurait dû être désigné président du Conseil, ce dont ne voulait pas le président René Coty. Ce fut finalement Guy Mollet, secrétaire général de la SFIO, qui forma le gouvernement.

Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_r%C3%A9publicain_(1956)


EMA P.C.
Empreinte de la Machine Havas CG 4139 12/1/57 avec flamme "P.C." (Président du Conseil)

Principale innovation du gouvernement Guy Mollet, l'Algérie relève désormais d'un ministère à part entière : le Ministre résidant en Algérie, le poste de Gouverneur Général est supprimé.
C'est la première fois en temps de paix qu'un ministre français réside en dehors de l'hexagone, mais est-on vraiment en temps de paix en 1956 ?

Griffe Ministre résident
Lettre en franchise du Ministre-Résidant avec griffe de franchise "Le Ministre résidant en Algérie"

En-tête Ministre Residant
Lettre en franchise à en-tête du Ministre-Résidant oblitérée Alger 28/7/56


Le poste de Ministre résidant en l'Algérie est confié au général Catroux, inspirateur de l'ordonnance, considérée par les colons comme "démagogique", du 7 mars 1944, et ayant préparé la "capitulation" de la France au Maroc en se rendant auprès du Sultan exilé à Madagascar.
Cette nomination conduit à une levée de boucliers dans la population européenne. Sous la conduite du Comité d'Entente des Anciens Combattants, toutes les organisations activistes dont l'U.F.N.A. (Union Française Nord-Africaine) et quelques gaullistes, se rassemblent dans un Comité de Défense de l'Algérie Française qui appelle à la grève générale et à des manifestations de grande ampleur le 6 février.



6 FÉVRIER 1956 :
"Journée des Tomates " à Alger.
Le Président du Conseil est fortement conspué. Démission du général Catroux qui venait d'être nommé Ministre résidant en Algérie . Robert Lacoste le remplace le 9 février




22 FÉVRIER 1956 :
La troisième semaine de congés payés est accordée.





XXÈME CONGRÈS DU PARTI COMMUNISTE
DE L'UNION SOVIÉTIQUE

DÉBUT DE LA « DÉSTALINISATION » ET DE LA « COEXISTENCE PACIFIQUE »


20ème congres du parti communiste de l'Union Soviétique


25 FÉVRIER 1956 :
Rapport Khrouchtchev au XXème Congrès du P.C.U.S. sur les "crimes de Staline".

    Au cours de ce discours il développe également les concepts de « coexistence pacifique des systèmes sociaux différents » et de « voies nationales vers le socialisme ».   

L'attitude du Parti Communiste Français en sera nettement modifiée.

Voir l'encart

"XXe Congrès du PCUS début de la déstalinisation"





LA FIN DU PROTECTORAT FRANÇAIS AU MAROC

7 MARS 1956 :
Fin du Protectorat français au Maroc.

Voir le chapitre :

"La fin du protectorat français au Maroc"





FIN DU PROTECTORAT FRANÇAIS
EN TUNISIE

20 MARS 1956 :
Indépendance de la Tunisie.
On laisse à plus tard le soin de régler le problème du stationnement des forces françaises à Bizerte ainsi que le problème du contrôle de la frontière algéro-tunisienne. Le Traité du Bardo est abrogé.

Voir le chapitre :

"La fin du protectorat français en Tunisie"





INSTAURATION DE LA « VIGNETTE AUTO »

Vignette auto 1956/57




21 MARS 1956 :
Annonce de l'instauration de la "Vignette automobile", pour assurer un "minimum vital" aux personnes âgées de plus de 65 ans.

5 MAI 1956 :
Création du Fonds National de Solidarité qui sera alimenté par la Vignette automobile.

27 JUIN 1956 :
Adoption par le Parlement, du texte qui entre en application en septembre et les premières vignettes arborant la mention « Fonds national de solidarité » sont apposées sur les pare-brise en décembre.

L'Argus redouble de vigueur lorsqu'il s'agit de défendre les intérêts de ses lecteurs. Sous la plume de son directeur-rédacteur en chef, le ton se durcit. Jacques Loste se préoccupe principalement de fiscalité et part notamment en campagne contre la vignette instaurée en 1956 et l'augmentation de la TVA sur l'automobile, en 1969.
De journal d'opinion, voire militant, depuis l'origine, il deviendra un magazine essentiellement pratique dans les années 80.

EMA L'argus automobile

EMA L'ARGUS 1952

EMA Hebdomadaire L'Argus 1955





« LA DAUPHINE » RENAULT

Timbre du Vanuatu consacré à la Dauphine



MARS 1956 :
Début de la fabrication de la "Dauphine" dans les usines Renault de Flins. Ce sera la voiture la plus vendue en France de 1957 à 1961.

Dauphine Iles Salomon


La Dauphine figure dans plusieurs séries de timbres consacrées aux véhicules du 20ème siècle notamment au Vanuatu aux îles Salomon et en Espagne.

FDC Dauohine Espagne

Renault Gordini Brésil


Plusieurs versions "sportives" seront proposées à partir de 1957 notamment la la Dauphine Gordini.

La Dauphine figure sur de nombreuses empreintes de machine à affranchir, certaines flammes publicitaires ayant été utilisées dans plusieurs bureaux différents. Parfois elle est représentée par une voiture, parfois uniquement avec une couronne... de Dauphine ! Il a été signalé notamment :

EMA propagande pour la dauhine "couronnée"
EMA évoquant la voiture Dauphine avec une couronne ...de Dauphine

EMA Dauphine 5l9 aux 100
EMA dauphine qui ne consomme que 5.9 litres au cent

Dauphine

EMA Dauphine irremplaçable Nancy
EMA dauphine irremplaçable

EMA Dauphine au Maroc

EMA Dauphine 1962

EMA Dauphine à suspension aérostable

EMA énumérant les qualités de la Dauphine Renault

EMA Essayez la Dauphine aérostable


EMA Pays-Bas dauphine

OMEC 45ème anniversaire de la Dauphine
oblitération mécanique pour le 45ème anniversaire de la «Dauphine »




Logo petits-b beurre LU


1956 :
Création d'un nouveau logo pour les petits-beurre LU (Lefèvre-Utile) créés en 1889.

Tour Lu à Nantes
Un timbre consacré à la ville de Nantes montre la Tour LU. Un Prêt-à-Poster a également été émis avec ce timbre pour une lettre de 20g.

Pendant de nombreuses années une empreinte de machine à affranchir portera la "réclame" "EXIGEZ / TOUJOURS / LE VERITABLE / PETIT BEURRE LU"

EMA Petits-beurre Lu
Empreinte de machine à affranchir avec slogan "EXIGEZ / TOUJOURS /LE VERITABLE /PETIT BEURRE LU"


MAI 1956 :
Le C.N.J.A. (Centre National des Jeunes Agriculteurs) adhère à la F.N.S.E.A..

15 - 19 MAI 1956 :
Voyage de Guy Mollet et Christian Pineau à Moscou.

DÉBUTS INTERNATIONAUX DE LÉO FERRÉ

Léo Ferré France 2001

Centenaire de la naissance de Léo ferré


1956 :
Débuts des succès internationaux de Léo Ferré, chanteur et compositeur anarchiste avec notamment les chansons « Le déserteur » (poème de Boris Vian), et « Le Galérien » de Léo Poll.
Plusieurs timbres lui ont été consacrés.

Léo Ferré


Léo Ferré Monaco




18 JUIN 1956 :
Ouverture des entretiens de Christian Pineau avec Foster Dulles à Washington. Un accord franco-américain de coopération atomique est conclu.

INVENTION DU « DISQUE DUR »

Invention du Disque dur
Invention du dique dur Mali
En 1956, le premier système de disque dur s'appelle l'IBM 350.
Il est utilisé dans le RAMAC 305 (RAMAC pour « Random Access Method of Accounting and Control »).
Il est dévoilé au public par IBM. La production commerciale commence en juin 1957 et, jusqu'en 1961, plus d'un millier d'unités sont vendues.
Son prix est alors de 10 000 dollars par méga octet.
Le RAMAC 305 était constitué de 50 disques de 24 pouces de diamètre, deux têtes de lecture/écriture qui pouvaient se déplacer d'un plateau à un autre en moins d'une seconde. La capacité totale était de cinq millions de caractères (5Mb).





LES AVANCÉES DE LA
LOI-CADRE SUR L'OUTRE-MER

23 JUIN 1956 :
Après les "navettes" parlementaires, promulgation de la loi-cadre sur l'évolution de l'Outre-Mer dite «Loi Deferre».
Elle instaure le suffrage universel direct, des deux sexes, et un collège unique.
Elle autorise le gouvernement à mettre en œuvre les réformes et à prendre les mesures propres à assurer l'évolution des territoires.
Chaque territoire est doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Il est dirigé par un Conseil de Gouvernement, à compétence locale, présidé par un Chef du Territoire, exerçant les pouvoirs restants à la France, assisté d'un vice-président africain qui devient rapidement le personnage central.
Ce dernier et tous les membres du gouvernement sont élus par l'Assemblée Territoriale. Ils reçoivent autorité sur un ou plusieurs services administratifs, préfiguration de ministres. Ils recevront ultérieurement le titre de ministre territoriaux.

Les Assemblées Territoriales voient leurs compétences étendues et reçoivent pouvoir législatif et réglementaire pour les matières d'intérêt local. Le gouvernement à l'exception du président - chef du territoire - peut être renversé par l'assemblée territoriale.
La loi-cadre impose la "territorialisation" de l'administration africaine.

Elle reconnaît comme inévitable la modification du statut des pays africains tout en ouvrant la voie à des changements non-conflictuels dans lesquels la France trouverait des avantages.
Félix Houphouët-Boigny, Lamine Gueye, Gabriel Lisette et Gabriel d'Arbousier sont pour la loi-cadre. Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia sont réticents.

Madagascar constitue un seul Territoire, avec un Chef du Territoire, une Assemblée représentative et un Conseil de Gouvernement. Madagascar est de plus divisé en six provinces avec des Conseils de province et Assemblées Provinciales. Les membres des Conseils de Province n'auront pas le titre de ministre mais celui de "conseiller". Les conflits entre provinces sont arbitrés par l'Assemblée représentative.

Les Fédérations d'A.O.F. et d'A.E.F. deviennent des "Groupes de Territoires", à la tête desquels se trouvent des Haut-Commissaires (le titre de gouverneur général disparaît), assistés d'un Grand Conseil dont les membres sont choisis par les Assemblées Territoriales, mais sans conseil de gouvernement. Une grande partie de leurs pouvoirs ayant été transférés aux assemblées territoriales, les Grands Conseils deviennent des "coquilles vides".

Les Fédérations ne s'occupent plus que des services communs (postes, télécommunications, douanes, défense..), mais gardent un rôle de coordination.
Les décrets d'application de la loi paraîtront de décembre 1956 à juillet 1957.

Pour les conséquences postales de la "loi cadre" voir le chapitre :

"Loi-cadre sur l'évolution des territoires d'outre-mer et la fin de l'Union Française 1956-1958"








Drapeau de la Pologne

RÉVOLTE OUVRIÈRE ET RÉPRESSION
EN POLOGNE

28 JUIN 1956 :
Émeutes sanglantes à Poznan (Pologne) pour protester contre la politique salariale du gouvernement.
Cinquante mille personnes descendent dans la rue, libèrent les prisonniers, et s'attaquent à la radio et au commissariat de police.
La répression, dirigée par le Président du Conseil des Ministres Józef Cyrankiewicz, est réalisée par des unités dirigées par des militaires soviétiques "prêtés" par l'URSS, et fait 53 (80 ?) morts.

L'Union soviétique ne tolère aucune velléité d'autonomie de ses pays satellites et intervient directement ou en sous-main dans leur soumission à son autorité.

Voir l'encart :
"Révolte ouvrière et répression en Pologne"







LA «CRISE DE SUEZ »

JUILLET 1956 :
Nationalisation de la Compagnie Financière du Canal de Suez par le leader égyptien le colonel Gamal Abdel Nasser.

Voir le Chapitre :

" La Crise de Suez"






LE MONDE DU SILENCE

Le Monde du Silence



15 AOÛT 1956 :
Sortie en France du film : 'Le Monde du Silence' de Jacques-Yves Cousteau.





LE TERRITOIRE DU TOGO
« SOUS TUTELLE DE LA FRANCE »
DEVIENT
LA « RÉPUBLIQUE AUTONOME DU TOGO »

24 AOÛT 1956 :
Décret portant statut de la "République autonome du Togo", pris après consultation de l'Assemblée Représentative et sous réserve de l'approbation par référendum.
Contrairement au Cameroun l'année suivante, la forme politique du régime est établie par le décret. Ce sera une république.

EMA SP sur lettre
Empreinte de la machine à affranchir du gouvernement togolais avec légende "REPUBLIQUE / DU TOGO" sur lettre officielle (S.O.) en franchise
C'est la seule machine à affranchir connue au Togo avant les années 60.
(Par conséquent aucune n'a porté la légende République autonome du Togo)

30 AOÛT 1956 :
Le Togo, sous réserve d'approbation par référendum, devient une république autonome.
Une épreuve du timbre commémorant le premier anniversaire porte cette date. Elle sera considérée comme celle d'une décision française et finalement c'est la date du référendum du 28 octobre, décision des Togolais, qui sera retenue pour le timbre définitif .

epreuve avec date du 30 août au lieu du 28 octobre
timbre émiss avec date 28 octobre
Épreuve de luxe du timbre avec la date "30 AOÛT 1957" et le timbre réellement émis avec la date du 28 octobre

Pour la genèse et les conséquences, voir le chapitre :

"Les territoires sous tutelle Cameroun et Togo 1946-1959"








CRÉATION DE L'ÉCOLE
D'APPLICATIONS MILITAIRES DE L'ÉNERGIE ATOMIQUE

Cinquantenaire de l'EAMEA


4 SEPTEMBRE 1956 :
Création à Paris puis transfert à Cherbourg (septembre 1958) de l'École d'Application Militaire de l'Énergie Atomique.
C'est un établissement de l'enseignement supérieur militaire situé à Cherbourg - Octeville qui assure la formation des officiers de l'armée française, de la Gendarmerie nationale en matière de sciences, de techniques et de sécurité nucléaires. L'EAMEA forme des ingénieurs en génie atomique dans les domaines de la propulsion navale et des armes nucléaires. C'est là que seront formés les officiers des futurs sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).

Le cinquantième anniversaire donnera lieu à l'émission d'un timbre personnalisé avec le logo de l'école et à une oblitération temporaire "ECOLE DES APPLICATIONS MILITAIRES / 50115 CHERBOURG ARMÉES // DE L'ÉNERGIE ATOMIQUE / 21-22 OCTOBRE 2006 // CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE // 1956 (symbole atomique) 2006"

Le courrier officiel de cette école est revêtu d'une griffe administrative "ECOLE D'APPLICATION MILITAIRE / DE L'ENERGIE ATOMIQUE".

EAMEA
Lettre de l'EAMEA oblitérée "CHERBOURG-ECOLES-MARINE / MANCHE" 24/9/63 avec griffe administrative de l'école.

Lettre de l'EAMEA en 1972
Lettre en franchise de l'EAMEA oblitérée "50-CHERBOURG PPAL / MANCHE" 30/8/72 avec griffes administratives de l'école.




10 SEPTEMBRE 1956 :
Emprunt Ramadier indexé sur le cours moyen des valeurs mobilières qui rapporte 320 milliards de Francs.

50ème anniversaire de l'électricité nucléaire en France




28 SEPTEMBRE 1956 :
Première électricité d'origine nucléaire en France à partir de la pile de Marcoule (G1).



PREMIERS SUCCÈS DE LA CHANTEUSE
DALIDA

Dalida oblitération premier jour

OCTOBRE 1956 :
Premier grand succès de la chanteuse Dalida : "Bambino", qui sera suivi l'année suivante par "Gondolier" puis de nombreux autres en France et à l'étranger qui la propulseront en tête des "Hit-Parade".
Un timbre émis en feuilles et dans un bloc ainsi qu'un "collector" lui seront consacrés en France.
En Chine une série de 35 entiers carte postale repiqués sera également émise.
Certains de ses succès feront l'objet d'empreintes de machines à affranchir des producteurs.

Collector Dalida


paire verticale de feuille Dalida

Timbre de Djibouti consacré à Dalida


Bloc Artistes de la Chanson française
Bloc-feuillet consacré aux "artistes de la chanson" dont Dalida

Entier postal Chine Dalida
Entier postal Chine dalida écrit en arabe
Série de 35 entiers postaux de Chine consacrés à Dalida dont certains écrits en arabe pour rappeler son enfance en Égypte

EMA Dalida
Empreinte de machine à affranchir avec flamme consacrée à une chanson de Dalida




NOVEMBRE 1956 :
Début de l'Opération Mousquetaire à Suez.

Voir le Chapitre :

" La Crise de Suez"







L'INSURRECTION DE BUDAPEST

NOVEMBRE 1956 :
Insurrection de Budapest contre le pouvoir communiste hongrois, réprimée dans le sang par l'URSS.

Voir le Chapitre :

" L'Insurrection de Budapest"





7 NOVEMBRE 1956 :
Manifestations anticommunistes à Paris à la suite des événements de Budapest.



Film et dieu créa la femme

NAISSANCE DU MYTHE BRIGITTE BARDOT

28 NOVEMBRE 1956 :
Sortie du film de Roger Vadim "Et Dieu ... créa la femme" avec Brigitte Bardot, Curd Jürgens et Jean-Louis Trintignant.
Jean-Louis Trintignant
Curd Jürgens


C'est ce film qui permet à Brigitte Bardot d'entrer dans la légende du cinéma mondial et de devenir un mythe vivant, un modèle social et un sex-symbol international.

De nombreux timbres et blocs-feuillet ont été consacrés à Brigitte Bardot.


Brigitte Bardot Guinée Bissau Timbre personnalisé Brigitte Bardot pays-Bas
Brigitte Bardot Guinée Bissau Brigitte Bardot RDC

BF Brigitte Bardot Rwanda
Bloc-feuillet du Rwanda de 2010 avec plusieurs affiches de ses films (La Parisienne, La femme, Voulez-vous danser avec moi ?, Le mépris, Haine, Amour et Trahison).


Entier postal d'Espagne Brigitte Bardot
Entier postal d'Espagne avec repiquage Brigitte Bardot






RATIONNEMENT DU CARBURANT
EN FRANCE



29 NOVEMBRE 1956 :
Rationnement de l'essence à la suite de la crise de Suez.

Des tickets de rationnement de carburant sont délivrés à la population en fonction de ses besoins et des approvisionnements.

Ticket de rationnement essence
Coupons-de-rationnement-français
Tickets de 10 et 2 litres de la deuxième série

Tickets de rationnement d'essence
tickets de dix litres de la troisième série





30 NOVEMBRE 1956 :
Pierre Mendès-France lance un protocole définissant un programme de cinq ans de recherche atomique .
Le C.E.A. est chargé de fournir le plutonium nécessaire pour une bombe atomique. Le général Ailleret élabore le programme de fabrication et choisit en juillet 1957 le site de Reggan au Sahara .

RATTACHEMENT POLITIQUE DE LA SARRE A LA RFA

Drapeau Sarre
12 DÉCEMBRE 1956 :
L'Assemblée Nationale ratifie les Accords de Luxembourg sur la Sarre.

14 DÉCEMBRE 1956 :
Ratification par le Bundestag des Accords de Luxembourg sur la Sarre.



ACCÈS AUX PAGES DU CHAPITRE
"La France au fil des jours, sous le septennat écourté de René Coty

  1956  




▲ ▲ Retour en tête de page  



Retour au sommaire de :

"La France au fil des jours, 1944-1981"  




  © COPYRIGHT Jean Goanvic   Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014  

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.